Street pooling

Depuis quelques années, les services d’eau et les services départementaux d’incendie et de secours font face à un nouveau problème : l’ouverture des poteaux incendies lors des canicules par les habitants pour rafraîchir l’atmosphère, ce qui n’est pas sans poser des problèmes en cas d’incendie réel….

Une petite vidéo du Monde nous explique d’où vient cette pratique :

http://www.lemonde.fr/societe/video/2017/06/26/street-pooling-d-ou-vient-cette-idee-d-ouvrir-des-bouches-a-incendie-en-periode-de-canicule_5151375_3224.html

Reportages vidéo sur les cours d’eau

Après une recension dans le cadre d’une recherche, plusieurs bons reportages sur les eaux existent.

Une partie d’entre eux est listée ici : https://www.watercache.com/blog/2011/10/must-see-water-documentaries-provide-insight-into-future-water-crisis

Deux autres peuvent être visionnés via ces liens. Le premier s’intéresse à la Columbia River :

 

http://e360.yale.edu/features/video_colorado_river_running_near_empty   (le second s’intéresse au Colorado)

 

 

Loi NOTRe : Maintien de la gestion communale de l’eau ?

Un amendement vient d’être adopté en première lecture au Sénat et propose de maintenir les compétences eau et assainissement optionnelles pour les Communautés de communes et d’agglomération.

Affaire à suivre : http://www.environnement-magazine.fr/article/49087-loi-notre-le-senat-favorable-a-ce-que-les-competences-eau-et-assainissement-demeurent-optionnelles/

Quelques articles (critiques) sur la gestion de l’eau dans le monde

Un blog tenu par des universitaires à l’Université de Barcelone, rédigé en anglais et espagnol et appelé ENTITLE (European network of research and training on political ecology), publie de temps à autre des articles sur l’environnement.

Quelques uns d’entre eux s’intéressent à la gestion de l’eau avec, par exemple, les deux articles suivants :

Water conflicts: much more than defensive local mobilisations*

What does virtual water conceal?

Bonne lecture

18e édition du Carrefour des Gestions Locales de l’Eau – 25/26 janvier – Rennes

En plus d’être un salon des professionnels de l’eau, le CGLE est l’occasion d’assister à de nombreux ateliers et conférences sur une diversité de thématiques relatives à l’eau et à sa gestion qui font l’actualité.

Pour retrouver l’ensemble des informations concernant l’évènement: https://www.idealconnaissances.com/carrefour-eau/

La prise en compte de l’eau lors des « COP »

La COP 22 qui a lieu à Marrakech en ce moment-même est l’occasion de revenir sur la prise en compte de la thématique « eau » lors de ces « Conferences Of the Parties » initialement destinées à la lutte contre le réchauffement de la planète et l’adaptation aux changements climatiques. Je vous propose une petite revue de presse sur cette thématique. Pour la première fois, lors de cette COP 22, une journée entière (mercredi 9 novembre) a été consacrée à la question de l’eau, une nouveauté considérée comme un « petit pas vers la prise en compte de l’eau« .

Une tribune signée Jean-Claude Oliva, directeur de la Coordination eau Île-de-France qui prône une meilleure prise en compte de l’impact des changements climatiques sur l’eau menaçant la « sécurité hydrique ». Il appelle ainsi à une gestion de l’eau plus décentralisée, permettant de mieux prendre en compte les besoins locaux. L’appel est complété par une invitation à penser également la soutenabilité de l’agriculture et environnementale de manière plus générale.

Enfin, la COP 22 est également l’occasion de rappeller la mise en place du Réseau international des parlementaires pour l’Eau, dont l’idée remonte au Forum Mondial de l’Eau de 2009. Au cours d’une courte interview, Sophie Auconie, ancienne parlementaire, présidente du Cercle français de l’eau et Gouverneure du Conseil mondial de l’eau (CME), revient sur la mise en œuvre du réseau.

Les effets éventuels de l’élection de D. Trump sur la recherche

Exceptionnellement, l’article proposé ne traite pas de la gestion de l’eau en elle-même mais des influences éventuelles du monde politique sur la recherche (entre autres de l’eau). Il est à consulter ici sur le site du Courrier International.

De cet important résultat électoral peut découler une nouvelle orientation dans la gestion des eaux d’un pays voire, par mimétisme ou migration des idées, dans d’autres à terme. Un autre effet a trait à la recherche en raison d’une part de changement de priorisation des thématiques proposées par des instances gestionnaires, d’autre part de modifications de règles d’attribution de financement et par voie de conséquence, des résultats de cette même recherche sans parler de sa connivence avec les mondes économique et de l’ingénierie.

Dans le cas états-unien, l’étude de l’évolution des pratiques de recherche sur les cours d’eau sera « intéressante » à suivre pour identifier les éventuels changements de priorités et de financements, les potentielles recommandations d’orientation dans l’étude de sujets tels que le changement climatique, la biodiversité, les gros barrages, l’agriculture. L’évolution des carrières d’ « experts » clefs, des discours qu’ils porteront, du rôle des bureaux d’étude et think tank dans la gestion de l’eau made in USA est également à observer.

L’étude comparative avant/après élection pourrait ainsi révéler les accointances entre Sciences et Politiques et démontrer le poids de visions politico-scientifiques dans le devenir du gouvernement des eaux.