Conférence GEMAPI

La Communauté de l’Eau de la région urbaine de Grenoble organise ce jeudi 29 juin, une conférence sur le thème « Préparer les compétence GEMAPI : cadrage et retours d’expériences » à Seyssins en banlieue grenobloise.

Plus d’informations sur le site internet de la C-Eau :

http://c-eau-region-grenoble.org

 

Street pooling

Depuis quelques années, les services d’eau et les services départementaux d’incendie et de secours font face à un nouveau problème : l’ouverture des poteaux incendies lors des canicules par les habitants pour rafraîchir l’atmosphère, ce qui n’est pas sans poser des problèmes en cas d’incendie réel….

Une petite vidéo du Monde nous explique d’où vient cette pratique :

http://www.lemonde.fr/societe/video/2017/06/26/street-pooling-d-ou-vient-cette-idee-d-ouvrir-des-bouches-a-incendie-en-periode-de-canicule_5151375_3224.html

Reportages vidéo sur les cours d’eau

Après une recension dans le cadre d’une recherche, plusieurs bons reportages sur les eaux existent.

Une partie d’entre eux est listée ici : https://www.watercache.com/blog/2011/10/must-see-water-documentaries-provide-insight-into-future-water-crisis

Deux autres peuvent être visionnés via ces liens. Le premier s’intéresse à la Columbia River :

 

http://e360.yale.edu/features/video_colorado_river_running_near_empty   (le second s’intéresse au Colorado)

 

 

Ecole doctorale sur les études environnementales du point de vue de l’Histoire

Cela peut intéresser celles et ceux qui sont dans une perspective historique :
Appel à candidatures pour l’Atelier doctoral interdisciplinaire co-organisé par
École des Hautes Études en Sciences Sociales
École Française de Rome
Date limite : 20 juin 2017
 
Études environnementales et sciences sociales
Temporalités, matérialités, sources et enquêtes
 
Rome, École française de Rome, 24-27 octobre 2017
Les études environnementales ont connu dans la dernière décennie, une croissance qui les situe aujourd’hui au cœur de nombreux débats en sciences sociales : l’hypothèse de l’entrée de la terre dans une nouvelle ère géologique – l’Anthropocène – en raison du rôle joué par l’humanité comme force écologique inédite est sans doute celle qui suscite le plus de discussions. Le défi posé par une telle proposition est celui de trouver un cadre nouveau dans lequel penser ensemble l’évolution des sociétés et des matérialités : il engage de nouvelles formes d’écriture de l’histoire. Comment entendre aujourd’hui cet appel à renouveler les manières de faire et d’écrire l’histoire ? L’atelier doctoral sera l’occasion de reconsidérer la pluralité des modes de développement des études environnementales, qui se sont déployées à partir d’ancrage disciplinaires variés (environmental history, géohistoire, science studies, géographie historique, political ecology, sociologie, archéologie environnementale, anthropologie, droit…).
L’atelier est ouvert aux doctorants et étudiants à partir du M2 de toutes nationalités, de toutes disciplines et travaillant sur toutes les aires culturelles.
Vous trouverez toutes les informations ici  : http://crh.ehess.fr/index.php?5697