Construction et financement de thèse à l’Université de Pau

Vous trouverez des informations ci-dessous (en anglais) sur les conditions de financement et le mode opératoire de construction d’éventuel sujet en rapport aux eaux
Call for applications for twelve PhD grants on Energy and Environment Solutions at Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA)
 
The E2S-UPPA consortium (https://e2s-isite.fr/) gathering UPPA[1]-INRA[2]-INRIA[3] invites candidates to apply for twelve PhD grants.
 
E2S-UPPA is handling a substantial, multi-year initiative devoted to three core research areas: (1) Energy: optimizing energy production and storage; (2) Environment: from anthropogenic disturbances to behavioral ecology; (3) Social issues – expertise, societal impacts and acceptation. Problem-oriented and inter-disciplinary research in Energy and Environment are pursued, and emphasis on either industry relevance or high scientific outcomes is put forward.
 
We seek outstanding candidates with a clear passion for research and who are excited by the opportunity to provide future solutions for energy and environment. Applications are invited from highly motivated candidates able to undertake a PhD project in all areas of Energy and Environment, 
 
Number of Funding for PhD: Twelve doctoral grants (monthly gross salary before taxes 1685 €are offered over a 3 year period. In addition, there would be the possibility to gain some experience in teaching if desired (with extra gratification).
 
 
Employer: Université de Pau et des pays de l’Adour
Start: September, 2017                                               Duration: 36 months
Eligibility:
– Citizens of all nationalities are eligible to apply.
– Entrance requirements: candidates must hold a Master’s degree, or equivalent degree, with outstanding records.
– English language requirements: applicants whose first language is not French or English are usually required to provide proofs of proficiency of the required language skills. 
– Required competencies: Applicants are expected to show outstanding commitment connected to the research priorities of the laboratories hosted by the consortium.
 
Three steps selection:
                1st stepCandidates will be selected on the basis of the quality of their curriculum in relationship with the disciplinary fields of E2S-UPPA.
                2nd step: Selected candidates will be directed to the appropriate laboratories corresponding to their competencies. They will participate in the development of a doctoral research proposal with the potential supervisor(s) and a three year work plan schedule. The purpose of this step is to prepare a thesis topic matching the competencies of the candidate, the expectations of the thesis supervisor and the challenges of E2S-UPPA. Applicants must be supported by one or several local host laboratory(ies). 
                3rd step: Interview – the candidate will be invited to defend his project in front of the selection board.
 
Criteria of selection of the candidate:
The candidate’s motivation, scientific maturity and curiosity
Candidate’s marks and rankings at the Master’s level of their academic cursus
The adequacy between the research project and his/her skills
Communication skills in written and spoken English
Ability to work independently and to take responsibility for the progress and the quality of the project
 
How to Apply: Candidates must send their application written in English including the documents listed below before June 10th, 2017, tophd.applications@e2s-uppa.eu
 
Required application documents (single pdf file):
–                    Cover letter – 1-3 pages where you introduce yourself and present your qualifications and achievements, and emphasis on future goals and research focus. 
–                    Are there any specific projects and research issues you are primarily interested in (see list at the end of this call)? To be indicated in the motivation letter
–                    Curriculum vitae 
–                    Copies of certificates of any academic degrees and grade reports during their master studies
–                    Copies of certificates of French and/or English languages skills (for non French or English speaking applicants)
–                    Two letters of recommendation.
 
For general questions about the research or application assistance post submission, contact: anna.chrostowska@univ-pau.fr.
 
 
 
 
Innovative concept and topics to be considered (indicative list)
 
·                    Georessources exploration characterization and production, innovative industrial process for subsurface investigation and management;
·                    New sustainable energies and processes, energy storage and management for the energy transition;
·                    Innovative industrial process and methods for management of energy production, transport and use, and risk management;
·                    Smart and green building and cities, new societal organization and development to reduce environmental impact;
·                    Plant, living organisms and aquatic environment dynamics, biology and dynamic of biologic populations and their ecologic and physical response to environmental forcing related to climatic changes;
·                    Data and big data management and use, smart web and green computing applied to energy transition, risk evaluation and management, industrial processes improvement;
·                    Impact and pollution reduction, waste and pollutant management, environmental impact analysis and remediation, biological response to environmental and chemical stresses;
·                    Energy transition and societal acceptance, energy laws and regulations, societal impact and associated societal development, new technologies for societal energy imprint reduction.
 
E2S will tackle this based on the task force qualities, among them:
·                    Numerical, computational and data/software management and development skills;
·                    Analysis and modeling of natural population of aquatic organisms, population biology and metabolism understanding and management;
·                    Statistical analysis and probability methods applied to data management and analysis, stochastic and deterministic partial equation analysis, differential geometry and numerical simulation optimization;
·                    Quantification of natural geological processes and surface and subsurface geological characterization, monitoring and inspection, Laboratory analysis of natural geologic objects;
·                    Physical and chemical characterization and modeling of natural and artificial materials and material damage, complex fluids mix, high power systems, coupled poral and fluid environments;
·                    Chemical synthesis and characterization of innovative material, polymers, and chemical processes related to pollutant, heavy metals and biologic activity;
·                    Physical and chemical analytical platforms for quantitative chemical, elementary and isotopic characterization of natural, artificial, biological medias;
·                    Energy law / environmental law, especially in the perspective of comparative law, international law and European law.

Offre de thèse « La restauration hydromorphologique et écologique des cours d’eau aux prises du débat public »

Une offre de thèse en sociologie proposée par Irstea, susceptible de vous intéresser.

Localisation : Irstea Montpellier, UMR G-Eau
Thèse dirigée par Florian Charvolin et Christelle Gramaglia
Lien vers le fichier descriptif

Résumé

Cette thèse, en sociologie, porte sur la restauration hydromorphologique et écologique des cours d’eau. Elle vise à étudier des projets de restauration dans deux bassins versants méditerranéens, celui de la Durance et celui des Gardons, de leur conception à leur réalisation jusqu’aux débats et controverses qu’ils peuvent susciter. Elle portera une attention toute particulière aux liens que les différents acteurs concernés par ces projets ont noués avec les rivières, notamment les riverains dont on sait encore trop peu de choses sur les pratiques, pour comprendre la valeur que tous ces acteurs leur accordent, et comment ils nouent des alliances ou s’opposent. Il s’agit d’un travail comparatif qui repose sur des méthodes qualitatives (entretiens et observation ethnographique complétés par un ou plusieurs focus-group). Véritable réflexion en termes de politiques de la nature, la thèse interrogera différents projets et leur sens qui dépassent très largement les enjeux techniques en ce qu’ils contribuent à des degrés divers à (re)créer un état de socionature particulier, plus ou moins désiré. Elle contribuera à la réflexion sur la pertinence, la robustesse et la légitimité locale des politiques de gestion des milieux aquatiques.

Post-doc sur les crues (Paris)

Intitulé du sujet : « Anticiper le relèvement post-catastrophe en cas de crue centennale de la Seine dans la métropole francilienne : du diagnostic systémique aux recommandations opérationnelles »

La date limite d’envoi des dossiers de candidatures est fixée au mardi 18 avril 2017 (inclus).

Description du poste

Dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation (SLGRI) sur le TRI métropole francilienne, les pouvoirs publics doivent intégrer à leur planification la gestion de la période post-crise en cas de crue majeure de la Seine. Pour les aider dans cet objectif, il est nécessaire d’identifier les secteurs stratégiques du relèvement post-catastrophe ainsi que les ressources nécessaires au redémarrage des activités. Ce travail de diagnostic passe par une prise en compte des temporalités du relèvement post-crise (décrue, pompage, séchage, nettoyage, redémarrage, remise en état, réhabilitation, restauration et reconstruction). L’objectif est de caractériser les actions à mener et les priorités à définir. Étant données la nature et la densité des enjeux, l’approche développée s’inscrit dans une analyse systémique afin d’identifier les interactions entre les secteurs clés du relèvement post-catastrophe. Les cas spécifiques des déchets et du réseau d’assainissement seront étudiés de manière approfondie afin, d’une part, de tester le modèle de relèvement élaboré, et d’autre part, de formuler des recommandations opérationnelles pour anticiper la gestion de la post-catastrophe. Le ou la post-doctorant(e) sera accueilli au Laboratoire de Géographie Physique au sein de l’équipe 2 « Dynamiques actuelles des milieux : réponses aux changements environnementaux et risques » et co-encadré(e) par Magali Reghezza (LGP) et Edwige Dubos-Paillard (Géographie-cités).

Fondamentalement pluridisciplinaire, ce travail part du postulat que la gestion des déchets et du réseau d’assainissement ont des conséquences sur la durée de la transition entre la fin de la période d’urgence et le début des opérations de relèvement. L’originalité de ce travail réside dans l’approche à la fois fondamentale (approche systémique de la post-catastrophe) et appliquée, qui a pour objectif de produire des éléments de référence pour l’aide à la décision en situation d’incertitude. Le travail du post-doctorant aura pour point de départ un état des connaissances à l’échelle mondiale qui sera ensuite confronté aux besoins du territoire francilien. L’objectif est d’identifier les blocages et leviers d’actions possibles et de formuler des recommandations. Des collaborations sont déjà formalisées avec les acteurs opérationnels (Zone de défense de la Préfecture de Police de Paris et DRIEE Île-de-France). De nouveaux partenariats pourront être établis avec l’EPTB Grands Lacs de Seine, les opérateurs de réseau ou la ville de Paris. La participation aux groupes déchet et assainissement de la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation (SLGRI), dont les travaux portent sur la gestion de la continuité de service, est acquise. Des partenariats sont aussi envisagés avec les équipes de recherche travaillant sur des thématiques connexes (travaux en cours sur la perception du risque en Val de Marne au LGP, post-doctorat sur les effets dominos au LATTS, projet RAITAP du CEREMA).

Compétences et aptitudes requises

Le profil s’adresse à un(e) géographe ayant de solides bases conceptuelles sur les risques (si possible sur le risque inondation), ayant déjà pratiqué des approches systémiques et eu plusieurs expériences de terrain (si possible sur des terrains variés). Une expérience sur la post-crise ou post-catastrophe serait un plus. Le (la) post-doctorant(e) sera amené(e) à rencontrer des acteurs du monde opérationnel, et devra par conséquent être à l’aise à l’oral, avec une grande expérience de la conduite d’entretien avec les acteurs.

Informations complémentaires

Début du contrat : le 1er septembre 2017

Durée du contrat : 1 an

Responsable du/de la post-doctorant(e) : Magali REGHEZZA (LGP), Edwige DUBOS-PAILLARD (Géographie-cités)

Laboratoires d’affectation : Laboratoire de Géographie Physique, UMR 859 – 1 place Aristide Briand, 92195 Meudon

Rémunération nette mensuelle : environ 2 324 €

Contact :

La date limite d’envoi des dossiers de candidatures est fixée au mardi 18 avril 2017 (inclus).

 

Grand prix Culture du risque inondation bassin Seine Normandie

L’opération « Grand Prix culture du risque inondation » est lancée par le préfet coordonnateur de bassin Seine-Normandie sur le tout le bassin Seine Normandie depuis  le 1er décembre dernier et ouverte jusqu’au 1er mars. Elle vise à valoriser tout type d’actions déjà réalisées ou en cours de réalisation favorisant la conscience du risque inondation et à la préparation à l’inondation (actions de sensibilisation, de communication, d’amélioration de connaissance, d’exercice de gestion de crise,…).

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de gestion des risques d’inondation du bassin Seine-Normandie approuvé en décembre 2015. Elle vise à valoriser les actions réalisées ou en cours de réalisation sur le bassin qui permettent d’accroître la conscience et la culture du risque inondation.

Ce Grand Prix est ouvert à tous les acteurs du bassin : collectivités territoriales, associations, établissements publics, syndicats mixtes, entreprises privées, entreprises publiques ou semi-publiques, chambres consulaires, professionnels de l’éducation ou de la formation professionnelle, organismes culturels, assurances, services de l’État, etc.

Modalités et candidature en ligne (formulaire simple à remplir) sur : www.bassin-seine-normandie-grand-prix.fr
Dépôt des candidatures : du 1er décembre 2016 au 1er mars 2017
Journée d’échanges et de remise des Prix : le 20 juin 2017

Flyer à télécharger ici.

Un CDD de recherche en sciences humaines sur la gouvernance territoriale de l’eau

L’UMR Geste (Engees/Irstea) de Strasbourg propose un CDD de recherche de 10 mois avec un démarrage en avril 2017, pour travailler sur la gouvernance territoriale de l’eau

Profil poste_CR Sage et réglementation final

Le sujet: « Comment la gouvernance s’empare‐t‐elle de l’outil réglementaire ? Analyse de
l’activité de réglementation des Commissions locales de l’eau »

Les contacts: Rémi Barbier & Sara Fernandez

Offre de stage – ViaRhôna et restauration écologique du Rhône – IRSTEA Montpellier

Offre de stage intitulée « ViaRhôna et restauration écologique: quels impacts sur les perceptions du fleuve Rhône et les valeurs que lui accordent les usagers ? (6 mois, Irstea Montpellier).
Elle s’adresse aux étudiants en Master en économie ou en sciences sociales appliquées à l’environnement.
Cette offre s’inscrit dans le cadre du projet RhônaVel’eau (la valorisation du patrimoine du fleuve Rhône à l’épreuve des territoires,
des acteurs et des usages).

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à envoyer avant le 15 janvier 2017 à Sylvie Morardet (sylvie.morardet@irstea.fr)

Plus d’informations ici.

Offre de stage – IRSTEA Montpellier

Offre de stage de Master 2 en Sociologie des techniques intitulé : « La Smart irrigation : inscription d’un objet technique communicant dans un territoire irrigué ». Les compteurs de télérelève dans la Vallée de l’Arros

Plus d’info ici.

Contacts : Anne-Laure Collard (anne-laure.collard@irstea.fr), Patrice Garin (patrice.garin@irstea.fr)

Offre de stage – Ecole des mines d’Alès

Offre de stage prenant place dans un projet (HydroPop) financé par l’Agence de bassin RMC. Il s’agit de contribuer à une meilleure compréhension et à une meilleure gestion des épisodes de sécheresse.

Titre du stage : Contribution à l’élaboration d’un système de suivi des basses eaux (étiages) sur un bassin versant méditerranéen à partir d’observations citoyennes

PLus d’info ici.

Offres de stage Master « Représentations et apprentissages sociaux sur les usages et la gestion de l’eau domestique en situation de pénurie »

Je vous retransmets ci-dessous 2 offres de stages de master pour 2017 proposées par Sabine Girard, à faire passer à vos étudiants.

« Veuillez trouver ci-joint pour diffusion et candidature, 2 offres de stage de fin d’étude portant sur les représentations et apprentissages sociaux sur les usages et la gestion de l’eau domestique en situation de pénurie.

Stage 1 : Evaluer des apprentissages sociaux lors de processus participatifs sur la gestion de l’eau domestique ; localisation : Irstea Montpellier (34); cas d’étude : bassin des Gardons/ Ceze

Stage 2 : Qualifier l’évolution des savoirs et des représentations de l’eau potable et de sa gestion aux cours d’ateliers participatifs . Localisation : Pole Bio, écosite  de Eurre dans la Drôme (26) ; cas d’étude : bassin des Gardons/ Ceze

Toutes les informations détaillées sont dans la pièce jointe.

Envoyer CV et lettre de motivation en précisant à quel stage vous souhaitez postuler à : Patrice Garin (patrice.garin@irstea.fr) ET Sabine Girard (sabine.girard@irstea.fr) ET Anne Honegger (anne.honegger@ens-lyon.fr). »

Vous trouverez le descriptif complet des offres dans le document ci-joint: stagesapprentissageeauirstea2017

Offre de post-doc à GEOLAB (Limoges) sur un Observatoire des rivières vivantes

Animation de l’observatoire rivières vivantes

Chaire Capital Environnemental et Gestion Durable des Cours d’Eau,

GEOLAB UMR 6042 CNRS,

Université de Limoges

La Chaire Capital Environnemental et Gestion Durable des Cours d’Eau* a initié un projet appelé «rivières vivantes». Nous définissons les rivières vivantes comme les rivières qui ont une vie sociale; elles correspondent à des rivières qui sont intégrées dans la culture, les institutions et la politique des individus vivant dans un bassin versant. L’objectif du projet est de développer un programme à long terme qui permet de dresser un bilan de – et d’encourager – l’implication et la participation des citoyen/nes dans la vie de leur rivière. Le postdoctorant participera activement à la mise en place de l’observatoire des rivières vivantes, qui est un élément important du lancement de ce projet.

Nous travaillons principalement sur deux bassins versants expérimentaux: la Dordogne et la Têt (Pyrénées Orientales) marqués par un contraste dans leurs caractéristiques physiques et sociales.

La tâche principale du / de la titulaire de ce postdoc sera d’observer et de travailler avec l’ensemble des acteurs de ces bassins pour identifier les différents types et degrés d’implication des citoyens dans la vie des cours d’eau. Nous sommes particulièrement intéressés par trois types de participation citoyennes: i) les activités culturelles associées aux rivières, ii) la participation formelle des citoyens au instances officielle de gouvernance associée aux rivières, iii) la participation informelle ou non-institutionnelle dans la politique ou la gestion des rivières.  Le postdoctorant sera amené à alimenter le site web de l’observatoire, il lui faudra donc être familier avec les outils du web (des connaissances dans les technologies et langages du web seront un plus).

En outre, le postdoc sera chargé de travailler avec d’autres chercheurs associés à la chaire, de coordonner des réunions et de développer des publications universitaires associées au projet.

 

Exigences : Un doctorat en sciences sociales et un permis de conduire.

Durée: 18 mois

Date d’embauche : Dès qu’un candidat approprié sera sélectionné

Pour faire acte de candidature veuillez envoyer les documents suivant avent le 31 octobre :
– Votre C.V.
– Une seule page décrivant votre recherche / travail à ce jour et les raisons qui vous poussent à candidater.
– Deux lettres de recommendation
Questions et candidatures à adresser à james.linton@unilim.fr avec «postdoc rivières vivantes» dans le sujet.

Les entrevues pour le poste auront lieu à partir du 7 novembre.

Offre de thèse en science politique : La gestion locale du risque de submersion marine

L’université de La Rochelle propose un contrat doctoral pour la réalisation d’une thèse en science politique sur la gestion locale du risque de submersion marine. Le contrat démarrera en septembre 2016 pour une durée de 3 ans.

Cette thèse sera inscrite à l’école doctorale Pierre Couvrat, droit et science politique de la Comue Léonard de Vinci. Le laboratoire d’accueil sera le CEJEP ( Centre d’études juridiques et politiques).

Contact : alice.mazeaud01@univ-lr.fr

Les candidatures sont à envoyer avant le 15 juin 2016.

Offre de thèse – Interroger la place de la mer dans l’attractivité des villes littorales françaises

Thèse proposée par le laboratoire LIENSs (LIttoral, ENvironnement Sociétés – UMR 7266) de l’Université de La Rochelle en partenariat avec la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

Sujet :  « Interroger la place de la mer dans l’attractivité des villes littorales françaises : le cas de La Rochelle »

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 mai 2016.

Descriptif de l’offre à télécharger

Contact : Didier Vye
dvye@univ-lr.fr
05 16 49 65 33
http://lienss.univ‐larochelle.fr/Vye‐Didier‐MCF

Contrat doctoral Eau, foncier & environnement en Méditerranée

Un appel à candidatures est lancé par l’UMR Art-Dev pour un contrat doctoral portant sur l’eau, le foncier et l’environnement en Méditerranée. Le profil recherché est un-e étudiant-e de master en Sciences Humaines et Sociales, démontrant un fort intérêt pour la dimension spatiale.

Appel d’offre contrat doctoraux Art-Dev def
Les candidatures doivent être envoyées avant le 20 mai 2016 à 12:00 (midi) à: M.
David Giband (giband@univ-perp.fr); M. Stéphane Ghiotti (stephane.ghiotti@univ-montp3.fr); Mme Julie Trottier (Julie.TROTTIER@cnrs.fr)